ECOFECT


Bilan de la deuxième journée scientifique Ecofect

Colloque / Séminaire

Share |

le 27 février 2014 /

La 2ème journée scientifique d’ECOFECT a eu lieu le 21 février 2014 sur le campus LyonTech La Doua. Une belle réussite…

L’objectif de cette journée était de favoriser les interactions entre les équipes du LabEx, afin d’initier et de développer de nouveaux projets interdisciplinaires « écofectiens ».

Le programme qui s’articulait autour des huit présentations des chercheurs du LabEx était le reflet de la diversité et de la richesse des communautés scientifiques constituant ECOFECT. Il a été aussi bien question de modèles de pharmaco-dynamique/cinétique, d’interactions symbiotiques virales, de microbiome nasopharyngé, de réponse immune que de RMN à l’état solide, de dynamique de populations de tiques, de l’immunocompétence des mammifères sauvages ou de méthodes de modélisation de co-phylogénie entre parasites et hôtes…

Ces interventions ont suscité de nombreux échanges et questionnements qui ont pu se poursuivre entre les participants lors des pauses conviviales qui ont ponctué la journée.

Les deux projets ayant bénéficié d’un financement ECOFECT, LEGCOXINET et VMMTSS, ont également été présentés et ont ainsi pu montrer la dynamique enclenchée grâce au LabEx.
Le projet VMMTSS qui vient juste de démarrer en ce début d’année, est issu des discussions qui ont eu lieu lors des ateliers organisés par l’axe 2 « multi-infections ». Les ateliers de travail organisés par les différents axes scientifiques sont en effet le lieu privilégié pour accompagner les porteurs de projets dans la maturation de leur projet et/ou la recherche d’un partenaire.
Depuis son démarrage, le projet LEGCOXINET a vu son consortium s’agrandir considérablement avec notamment le recrutement d’un doctorant supplémentaire Olivier Morel (financement Vetagrosup) dans l’équipe « Génétique et évolution des interactions hôtes-parasites » et l’implication de Matteo Bonazzi du laboratoire de Biologie Cellulaire des Infections Bactériennes CNRS Montpellier et d’Olivier Duron du laboratoire MIVEGEC IRD à Montpellier.

La journée a également permis de découvrir les recherches effectuées par Jacques Le Pendu, directeur du Centre de Recherche en Cancérologie Nantes-Angers et son équipe sur l’implication des glycannes dans la co-évolution hôte pathogène en particulier avec les norovirus et rotavirus.

Enfin, une présentation de Biosyl, a permis d’ouvrir des perspectives d’interactions intéressantes entre ECOFECT et ce réseau de Biologie Systémique de l'Université de Lyon.

Diaporamas des intervenants disponibles au téléchargement :
- Diaporama B. Boussau (.pdf) : « Approches phylogénétiques pour étudier la co-évolution »
- Diaporama K. Chalvet (.pdf) : « Mise en place d’un réseau d’observatoires de dynamique de tiques »
- Diaporama A. Epstein / A. Salvetti (.pdf) : «  Interactions symbiotiques entre virus à ADN » 
- Diaporama E. Gilot (.pdf) : « Immunocompétence des mammifères sauvages : enjeux et premières approches »
- Diaporama J. Le Pendu (.pdf) : « Implication des glycannes dans la co-évolution hôte pathogène »
- Diaporama JN. Telles (.pdf) : « Etude de l’impact du microbiome dans l’identification des pathogènes à l’origine des pneumonies chez les enfants hospitalisés »