ECOFECT


"Dr Virus et Mr. Hyde" : succès du film-débat du 9 octobre 2014

Colloque / Séminaire

Share |

le 24 octobre 2014 /

A l’occasion de la fête de la Science, une soirée film-débat a été organisée par le Laboratoire d’Excellence ECOFECT à l’ENS de Lyon le 9 octobre 2014, dans l’amphithéâtre Charles Mérieux. Cette manifestation était ouverte à tous et le public était au rendez-vous.

Il faut dire que le sujet était plus que jamais d’actualité avec notamment l’épidémie d’Ebola qui sévit en Afrique de l’Ouest. Sida, polio, grippe aviaire, fièvre jaune… les virus sont redoutés à juste titre, car ils sont responsables de terribles affections. Mais on ignore souvent que ces microorganismes ne sont pas tous pathogènes. Très proches des gènes par la structure, les virus sont capables de se mobiliser d’une cellule à l’autre. Certains d’entre eux se sont immiscés dans notre patrimoine génétique et sont transmis de génération en génération, depuis des millions d’années !
Aujourd'hui, les virus sont utilisés en thérapie génique comme transporteurs de médicaments pour guérir des maladies d'origine génétique. Chloé Journo et Renaud Mahieux du Centre International de Recherche en Infectiologie, (CIRI) qui travaillent sur les rétrovirus, ont clairement expliqué en quoi cela consistait. Quant à Thomas Perpoint du service des maladies infectieuses et tropicales des Hospices civils de Lyon (HCL), il a apporté son point de vue de médecin praticien au contact des patients et en recherche.

Pour ce qui est du documentaire « Dr Virus et Mr Hyde », réalisé par le chercheur Ali Saïb qui explore cet univers fascinant depuis quinze ans, et par Jean Crépu, force était de constater que les témoignages des chercheurs y étaient toujours très actuels et qu’il faut dès à présent se concentrer sur la force positive des virus. Certains virus ne vivent que dans des cellules cancéreuses, qu’ils détruisent en s’y multipliant ; d’autres s’attaquent aux tumeurs cérébrales… Mieux connaitre leur fonctionnement permet de faire progresser la science et la médecine.

Le dialogue avec la salle a été spontané : une heure de véritable échange. Dans l’assistance il y avait des étudiants, bien sûr, mais également des Lyonnais venus poser des questions en direct aux chercheurs d’ECOFECT, du CIRI et des HCL, en pleine actualité Ebola.

Contacts : Joëlle Pornin (joelle.pornin@ens-lyon.fr) – ENS de Lyon et Laurence Naiglin (laurence.naiglin@univ-lyon1.fr) - ECOFECT