ECOFECT


Du terrain au laboratoire : mise en place dune plateforme de souris chimriques par le LabEx ECOFECT

Share |

L’objectif d’ECOFECT est de développer des projets d’interface sur les maladies infectieuses qui intègrent les mécanismes moléculaires et cellulaires des infections avec les dimensions épidémiologiques, écologiques et évolutionnistes des interactions.
Pour développer de tels projets, les équipes de recherche du LabEx sont amenées à travailler à partir d’échantillons prélevés chez des patients, la faune sauvage ou les animaux domestiques. La culture des pathogènes extraits de ce type d’échantillons est difficile voire souvent impossible.
Pour pallier ces difficultés, les souris chimériques peuvent être utilisées comme des outils d’amplification de ces échantillons. L’équipe de recherche de François-Loïc Cosset, « Enveloppes virales, vecteurs et réponse innée » a développé un modèle de souris chimériques avec un foie humain greffé permettant par exemple d’amplifier et d’étudier les virus de l’hépatite C et B isolés de patients. A partir de ce modèle il est concevable de créer par exemple des souris avec un foie fonctionnel de chauve-souris pour étudier les pathogènes de ces animaux qui sont connus pour être porteurs de nombreuses espèces de virus.

Le LabEx ECOFECT souhaite mettre en place une plateforme de souris chimériques qui facilitera le transfert des échantillons de terrain vers leur exploitation et leur étude. Différents modèles de souris chimériques pourront être développés.

La mise en place de cette nouvelle plateforme nécessite :
- une animalerie de haute sécurité (niveau A3) avec du personnel technique qualifié
- des ingénieurs pour le développement des modèles de souris.
Les premières expériences pourront commencer dans l’animalerie A3 du campus Lyon-Gerland. Un premier ingénieur financé par l’Ecole Normale Supérieure de Lyon a été recruté par ECOFECT en juillet 2014 pour démarrer en décembre.

Le but de cette plateforme est de mettre en place les ressources nécessaires pour des projets collaboratifs de recherche. Dans l’objectif de rencontrer des partenaires pour ce projet, la plateforme de souris chimériques sera présentée lors du Bluesky meeting organisé par Lyonbiopôle le 10 octobre 2014 à Grenoble.

Contacts : Laurence Naiglin, François-Loïc Cosset et Dominique Pontier, ecofect@universite-lyon.fr