ECOFECT > Présentation > Equipes


Epidémiologie animale

INRA UR 346

Adresse : 
Epidémiologie animale
Mél : 
gvourch@clermont.inra.fr
Tutelle : 
INRA

Organisation

Responsable d'équipe : Gwenaël Vourc'h

Axe(s) de recherche

Le projet de recherche de l’unité de recherche d’épidémiologie animale est centré sur la compréhension de la façon dont la diversité des hôtes, pathogènes et des environnements interagit pour impacter la dynamique des maladies dans les populations d’animaux sauvages et domestiques dans un contexte de changement mondial.
Nos études incluent les pathogènes de maladies qui présentent un intérêt de santé publique ou de santé animale soit parmi d’autres, les maladies bactériennes transmises par les tiques (ex maladie de Lyme, l’anaplasmose) et à transmission directe (ex Fièvre Q) les infections virales telles que le virus du Nil occidental, l’hantavirus Puumala, le virus de la peste équine ou les maladies à prion (ex : maladie de la vache folle).
Au-delà des questions spécifiques posées par chaque pathogène/maladie étudié, nous abordons deux questions majeures en épidémiologie. Premièrement, comment la diversité des hôtes et/ou des pathogènes modifie la transmission des pathogènes ? Deuxièmement, est-ce que le changement mondial (c’est-à-dire les changements environnementaux ainsi que les changements dans l’utilisation des terres par l’homme ou les pratiques agriculturales) impacte la transmission des pathogènes ?
Ces recherches nécessitent un travail interdisciplinaire, croisant plusieurs domaines scientifiques (principalement épidémiologie, écologie et évolution mais aussi statistiques et biologie moléculaire). L’équipe inclut ces différentes compétences et développe des collaborations variées avec d’autres unités de recherche dans ces domaines. Les 6 personnes impliquées dans le projet ECOFECT sont impliquées en épidémiologie, écologie, modélisation, biochimie et épidémiologie moléculaire.

Un de nos domaines d’intérêt pour le labex ECOFECT est notre travail sur la diversité génétique des agents pathogènes et leur évolution, que nous couplons à des etudes épidémiologiques pour mieux analyser quelles espèces animales sont vecteurs ou reservoirs de sous-populations d’agents pathogènes, et comment ces pathogènes sont transmis.

Mots clés : tiques, hantavirus, epidémiologie, écologie, maladie animale, zoonose

Domaines

Epidémiologie, écologie

Recherche d'un laboratoire

Recherche d'un laboratoire