ECOFECT > Présentation > Equipes


Génétique et évolution des interactions hôtes-parasites

UMR 5558

Adresse : 
Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive (LBBE)
Mél : 
patricia.gibert@univ-lyon1.fr
Tutelle : 
UCBL, CNRS, INRIA, VetAgro Sup

Organisation

Responsable d'équipe : Patricia Gibert

Axe(s) de recherche

L’équipe « Génétique et évolution des interactions hôtes-parasites » développe des approches de génétiques des communautés chez les arthropodes en incluant hôtes, parasites et symbiotes. Les processus co-évolutifs à l’œuvre dans ces systèmes multi-partenaires sont étudiés par une approche de génétique évolutive qui inclue théorie, expérimentation sur divers systèmes arthropodes, études de terrain et analyses comparatives. Les variations environnementales biotiques et abiotiques d’origines naturelle ou humaine (changement mondial, insecticides) sont aussi prises en compte. Nous sommes actuellement engagés dans le développement d’approches génomiques, transcriptomiques et fonctionnelles sur les interactions hôte-symbiote.
Notre centre d’intérêt sur les interactions insectes-symbiotes est spécialement intéressant pour Ecofect. En effet, la biologie des insectes a été révolutionnée par la découverte du rôle majeur joué par ces symbiotes dans la biologie de leurs hôtes (notamment leurs interactions avec les pathogènes) et le fait qu’ils participent activement à leur adaptation et à la structure de leurs populations. Les développements actuels indiquent que ces symbiotes pourraient être utilisés pour de nouvelles stratégies de contrôle des populations d’arthropodes ou de leur capacité à transmettre des pathogènes. Aussi, nous développons depuis quelques années des études sur le rôle des endosymbiotes dans l’adaptation et la compétence vectorielle chez des ravageurs et/ou des espèces de vecteurs (Bemisia tabaci, tiques). De plus, Nous avons récemment mis en évidence que Coxiella burnetii a émergé au sein d’un clade de bactéries endosymbiotiques de tiques. Nous analysons actuellement les facteurs ayant conduit à l’émergence de la pathogénie dans ce clade.

Mots clés : Arthropodes, Endosymbiotes, (Co)évolution, Epidémiologie moléculaire, Génétique évolutive, Génomique

Domaines

(Co)évolution
Epidémiologie moléculaire
Génétique évolutive et génomique

Recherche d'un laboratoire

Recherche d'un laboratoire