ECOFECT > Présentation > Equipes


Unité de biologie des infections virales émergentes

Inserm U1111 - UMR CNRS 5308

Adresse : 
Centre International de Recherche en Infectiologie (CIRI)
Mél : 
sylvain.baize@Inserm.fr
Tutelle : 
Inserm, ENS, CNRS, UCBL

Organisation


Responsable d'équipe : Sylvain Baize

Axe(s) de recherche

Les activités de l’équipe UBIVE sont principalement centrées sur la pathogenèse des Arenavirus et les réponses immunitaires. Des modèles humains in vitro sont utilisés pour comparer des virus très proches mais qui présentent différentes pathogénicités, les virus Lassa (LASV) et Mopeia (MOPV). Nous avons identifié les réponses de l’hôte impliquées dans ces différences. Comme il n’existe pas de modèle rongeur de la fièvre de Lassa (FL) qui reproduise la maladie observée chez l’homme, nous avons étudié la FL chez des primates non humains et observé les différentes réponses immunitaires associées à la survie ou à l’issue fatale. Nous nous centrons maintenant sur le rôle des facteurs viraux dans la pathogénicité et l’immunogénicité induite pendant les infections à Arenavirus. Nous avons développé un système de génétique inverse pour LASV et sommes en train d’établir un système similaire pour MOPV pour caractériser le rôle des facteurs viraux en exploitant le panel complet de constructions possibles entre LASV et MOPV en permutant les régions codantes et non-codantes de chaque séquence. Les facteurs d’hôte interagissant avec les protéines virales sont identifiés par un système double-hybride dans la levure. Les interactions sont comparées entre LASV et MOPV mais aussi avec des hôtes présentant des sensibilités différentes à LASV. Les études ultérieures seront réalisées dans des modèles animaux pour élucider les mécanismes immunitaires et pathogéniques associés à la FL sévère ou au contrôle de la réplication virale pour confirmer le rôle des facteurs viraux.

Par ailleurs, l’UBIVE accueille le Centre National de Référence (CNR) des fièvres hémorragiques virales (telles qu' Ebola, Lassa, etc) et celui des Hantavirus. Les CNR font le lien entre la recherche fondamentale et les investigations cliniques et de terrain, en fournissant de nouvelles souches ou agents et des échantillons cliniques. Les CNR font de la recherche appliquée et ont des activités de surveillance, telles que le développement d’outils de diagnostic pour l’exploration de la diversité virale dans la faune sauvage. Le CNR des Hantavirus étudie la dynamique de circulation des Hantavirus dans la population française et les campagnols roussâtres. L’approche intégrée et complémentaire incluant la recherche fondamentale et les activités de référence donne des résultats allant de la connaissance fondamentale, au travail de terrain et à la santé publique.

Mots clés : Fièvre hémorragique virale, Virologie, Immunologie, Fièvre Lassa , Hantavirus, Diagnostic, Pathophysiologie, Réponses immunitaires, Ebola, Mopeia
 

Domaines

fièvre hémorragique virale
Virologie
Immunologie

Recherche d'un laboratoire

Recherche d'un laboratoire