Colloque / Séminaire | Recherche

18ème congrès sur l'Écologie et l'Évolution des Maladies Infectieuses

Du 14 juin 2020 au 17 juin 2020

Le Corum
Place Charles de Gaulle
34000 Montpellier

Le congrés EEID se tiendra au Corum, un centre de conférence idéalement situé au cœur du quartier historique de Montpellier.

Dans la tradition des congrès précédents de l'EEID, ces 3 jours de congrès vont explorer la diversité des maladies infectieuses mettant en cause les parasites suspects habituels dans un large éventail d'espèces hôtes. Quatre thèmes scientifiques seront abordés:

 

1. Diversité de la résistance de l'hôte aux agents pathogènes

Les hôtes peuvent developper plusieurs stratégies pour résister aux agents pathogènes et celles-ci peuvent évoluer. Pouvons-nous utiliser cette diversité pour limiter la propagation et l'évolution des pathogènes? Dans cette session, nous explorerons la dynamique de cette diversité, son impact sur l'épidémiologie des agents pathogènes et les contre-défenses potentielles dans la population de pathogènes.

 

2. Lutte contre les maladies: conséquences épidémiologiques, écologiques et évolutives

Différentes stratégies de lutte (vaccination, médicaments…) peuvent être utilisées pour lutter contre les maladies infectieuses. Quelles sont les conséquences épidémiologiques et évolutives de ces interventions? Dans cette session, nous verrons comment optimiser les stratégies de contrôle.

 

3. La folle vie des microbes

De nombreux agents pathogènes ont développé des stratégies de transmission et / ou des cycles de vie complexes. Comment les agents pathogènes font-ils évoluer ces stratégies de transmission étranges et quelles sont les conséquences pour la dynamique épidémiologique et évolutive? Dans cette session, nous explorerons la diversité des histoires de vie des agents pathogènes et leurs origines (co) évolutives.

 

4. Utiliser la génomique et l'immunité pour déduire la dynamique des agents pathogènes

La génomique et les études sérologiques fournissent de nouvelles données sur les agents pathogènes. Pouvons-nous utiliser ces données pour en savoir plus sur l'écologie et l'évolution des maladies infectieuses? Dans cette session, nous explorerons comment les profils génomiques et immunitaires peuvent aider à comprendre les épidémies passées et à prévenir les futures.
 


Keynote speakers

Stéphane Blanc, Montpellier, France
Kimberley Seed, Berkeley, USA
Jessica Metcalf, Princeton, USA
Scott Nuismer, Idaho, USA
Anne Chevallereau, Exeter, UK
Jean-Benoit Morel, Montpellier, France
Tanja Stadler, Zurich, Switzerland
Henrik Salje, Cambridge, UK


Les inscriptions seront ouvertes à partir du 27 Janvier. 

Pour retrouver le programme de la conférence  cliquez ici